Scénario possible de la disparition de la Minerve

Avarie de barre

Les conclusions de la commission d'enquête allaient vers l'hypothèse d'une avarie de barres arrières (celles qui orientent le sous marin en profondeur). 


C'est bien l'hypothèse de l'avarie de barre qui est mise en avant dans la synthèse des accidents de la Minerve et de l'Eurydice faites en 1999 par le Capitaine de frégate Serge KOENIG. (voir dossier sur page Mesures correctives cliquer ICI)

Ce scénario s'appuyait sur la fragilité connue des flexibles hydrauliques qui permettaient de manœuvrer lesdites barres.

La rupture de ces flexibles aurait orienté le sous-marin vers les abîmes jusqu'à une profondeur ou il aurait implosé, par 600 m de fond.

 

L'équipage, pourtant  entraîné à ce type d'avarie n'aurait pas pu enrayer cette descente 

Barre arrière de plongée 

Pourquoi cette hypothèse est abandonnée après la découverte de l'épave en 2019


L'orientation de la barre que l'on aperçoit sur la photo de l'épave ci-contre est à l'horizontale. Elle n'est pas désemparée sinon elle se serait réorienté du fait de son propre poids.

En 2019 cette hypothèse doit être abandonnée

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now